Vous êtes ici :   Accueil »
    Imprimer la page...

Nouvelles des Amis -

Coccinelle Citadine


GuppY : the easy and free web portal that requires no database to run


Droits des femmes - par Coccinelle le 03/03/2021 11:34 

Journée Internationale de lutte pour les Droits des Femmes le Collectif pour les Droits des Femmes 06* appelle à 2 initiatives :. ♀ samedi 6 mars Marche pour les droits des femmes 14h place de la Libération (de Gaulle) à Nice et marche vers la place Masséna (modalités pratiques en bas de mail) ♀ lundi 8 mars grève féministe et manifestation 12H30 place Garibaldi à Nice Toutes et tous dans la rue GRÈVE FÉMINISTE #OnArrêteToutes Les 6 et 8 mars, nous serons dans la rue avec les femmes du monde entier pour refuser ensemble de payer avec notre travail, notre salaire, et notre corps le prix fort de la crise pandémique. En France, comme en Pologne, au Chili comme en Italie et en Espagne, en Argentine comme au Nigeria, nous manifesterons pour dénoncer et arrêter une société patriarcale et raciste qui nous exploite, nous soumet et nous tue. Les confinements ont révélé que les femmes sont indispensables au fonctionnement de la société et invisibilisées en permanence : elles sont (en particulier les femmes migrantes) majoritaires dans les emplois du soin, de la santé, de l’éducation, du nettoyage, du commerce, elles sont sous-payées, peu ou pas reconnues… malgré les belles promesses, aucune négociation de fond n’a été initiée en ce sens ! Nous serons dans la rue pour réclamer la revalorisation des métiers où les femmes sont majoritaires avec de réelles hausses de salaires ! Les femmes subissent particulièrement la précarité, les temps partiels, les petits boulots précaires ; l’écart de rémunération persiste à 25 % entre les femmes et les hommes… C'est comme si chaque jour à partir de 15h40, les femmes travaillaient gratuitement. Nous ne voulons pas payer les conséquences de cette crise ! L’appauvrissement touche en premier les femmes, les jeunes. Nous serons dans la rue pour nous élever contre cette exploitation, pour l’égalité salariale femmes - hommes et revendiquer un réel partage des tâches domestiques ! Nous serons dans la rue pour réclamer des logements décents et accessibles à toutes et tous, des services publics accessibles et de qualité sur l’ensemble du territoire. Nous serons dans la rue pour dénoncer ce gouvernement qui gère de façon calamiteuse cette pandémie, qui laisse agoniser l’hôpital public, et refuse de revaloriser réellement la carrière des hospitalier.e.s tout en en profitant pour restreindre les libertés. De par le monde, nombreux-ses se sont affranchi-es du silence pesant sur les violences sexistes et sexuelles et trouvent la force de les dénoncer . Mais des crimes que personne ne veut voir sont cachés au sein des familles : les incestes et les féminicides. En France, certaine.es magistrat·es considèrent toujours qu’un·e enfant·e peut “consentir “ à des relations sexuelles. Les nombreuses violences sexistes et sexuelles sont sujettes à des dénis de justice. Les violences obstétricales et gynécologiques sont enfin révélées et dénoncées. Le 3919, numéro d’appel pour les victimes vient, in extremis, d’être sauvé par la mobilisation des féministes. Parce que dans notre vie, nous sommes une sur trois à subir du harcèlement sexuel au travail, 100 % à subir du harcèlement de rue, des milliers à subir des viols ou des agressions sexuelles, à risquer la mort par violences conjugales. Nous serons dans la rue pour réclamer un milliard pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles, pour obtenir une ratification ambitieuse de la convention de l’Organisation Internationale du Travail contre les violences et le harcèlement dans le monde du travail. Les inégalités sociales et les violences font partie d'un même système que nous dénonçons. Nous serons dans la rue pour dénoncer les discriminations, de genre, de classe, d’origine, et lesbo,-bi- transphobes cumulées par certaines. Nous serons dans la rue pour lutter contre la violence sexuelle, raciste et institutionnelle faite aux femmes migrantes, contre leur exploitation, pour réclamer la libre circulation à travers les frontières et un permis de séjour illimité et inconditionnel ! Nous serons dans la rue pour que l’accès à l’avortement soit possible partout et même pendant le confinement, pour que le délai légal soit étendu au-delà de 12 semaines. Nous serons en grève ce 8 mars, comme toutes les femmes de par le monde, nous serons dans la rue dès le 6 mars à manifester et revendiquer, car sans les femmes, le monde s’arrête ! SOUS NOS MASQUES, LA COLÈRE GRONDE ! *Collectif Droits des Femmes 06 Premières organisations signataires : ADN, Afcc06, ATTAC 06, Collectif Artemis Nice, Collectif des Culottées, Centre LGBT Côte d’Azur, CGT-Educ’action06, EELV06, Ensemble! 06, France Insoumise 06, FSU 06, Génération.S, GRAF, GRS 06, Habitat et Citoyenneté, Il est temps06, LDH, Mouvement de la Paix 06, MRAP06, Nice au cœur, NousToutes 06, NPA-06, Planninng familial 06, PCF 06, PS 06, Rassemblement citoyen ViVA! , RESF06, Tous citoyens, Toutes aux Frontières, U.N.I.E.S-Nice, UNL06, ... 6 et 8 mars 2021 Journée internationale pour les Droits des Femmes GRÈVE FÉMINISTE #OnArrêteToutes Modalités pratiques Générer son attestation dérogatoire pour pouvoir participer au rassemblement du samedi 6 mars malgré le confinement Cocher la rubrique numéro 11 Eventuellement joindre à cette attestation la phrase suivante : "Manifestation qui se déroulera le samedi 6 Mars à 14 h à partir de la Place de la Libération organisée par le Collectif Droits des Femmes ‌06. Manifestation déclarée en préfecture et qui se déroulera selon les mesures générales en vigueur."

Lire la suite

(03/03/2021 11:34)

Sauvons la convention Citoyenne pour le climat - par Coccinelle le 10/01/2021 12:07 

Sauvons la Convention Citoyenne pour le Climat

Signez la pétition

La crise climatique qui nous attend sera infiniment pire que celle que nous traversons avec la Covid-19. Elle pourrait tout simplement rendre notre planète inhabitable.

Selon une étude Harris, nous sommes 9 Français sur 10 à penser qu’il est urgent d’agir face au changement climatique. Même le Haut Conseil pour le Climat, mis en place par Emmanuel Macron, estime que «les actions climatiques ne sont pas à la hauteur des enjeux ni de ses objectifs».

Pour la première fois de l'Histoire, un président français a accepté de faire confiance à 150 citoyens tirés au sort, représentatifs de toutes les réalités du pays. Ils ont travaillé pendant 9 mois pour proposer des solutions, acceptables par tous, afin de réduire nos émissions de gaz à effet de serre d'au moins 40% d'ici 2030.
Mais discrètement, le gouvernement est en train de détricoter et d'affaiblir bon nombre de leurs mesures avant de les soumettre au vote formel des députés ou des Français.
C'est pourquoi nous demandons aujourd'hui que le président de la République tienne sa parole et soumette, "sans filtre", les propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat au référendum, au parlement ou à application réglementaire directe.

Nous ne pouvons plus attendre. 
Signez la pétition

Cyril Dion, écrivain, réalisateur et militant pour l’environnement
Garant de la Convention citoyenne pour le Climat

Lire la suite

(10/01/2021 12:07)

Le café en capsules - par Coccinelle le 05/01/2021 12:47 

 
 A la couleur de votre choix chacun y trouve son café, selon son goût et son humeur.
4 grammes de café à 0,40 EUR, ça nous fait pour 1000 grammes de café 100 EUR. Oui,100 EURO LE KILO, c'est le prix du luxe, on ne va pas chipoter, ce serait petit.
Il faut, bien sûr, s'en donner les moyens.
Je ne fais pas dans la dentelle avec mes habits de lumière en aluminium.
J'ai besoin de beaucoup d'énergie électrique fournie par de belles centrales nucléaires ou de très efficaces centrales thermiques.
POUR 1 TONNE D'ALUMINIUM, J'OFFRE 4 TONNES DE REJETS SOUS FORME D'ARSENIC, DE TITANE, DE CHROME, DE PLOMB, DE VANADIUM, DE MERCURE,
Bref, de magnifiques boues rouges qui par exemple, grâce à une SUPERBE CANALISATION TERRESTRE DE 55 KM, glissent depuis l'usine Altéo de Gardanne jusqu'à la grande bleue.
Et grâce à un AUTRE BEAU TUYAU DE 7,7 KM, je vais me balader, tenez-vous bien, jusqu'à 320 mètres de profondeur, tout au fond du canyon sous-marin de Cassidaigne dans le magnifique parc des calanques.
Tout ça, donne soif, je bois comme un trou de la bonne eau locale.
Maintenant, je vous invite à faire un petit tour dans la tasse
Avec mes 1 000 tonnes de café par semaine, je suis le roi du marché !
Je fais ce que je veux. Je prends toutes les origines de café au cours le plus bas du moment.
Je te MÉLANGE tout ça au mieux (au mieux financier, bien sûr).
De toute façon, je m'en sortirai toujours grâce aux ARÔMES AJOUTÉS.
Vous savez bien, cette petite note de noisette si subtile !
Pour la torréfaction, je suis le champion : 1000°C en 90 secondes quand les autres (traditionnels) font avec 200/220 ° en 20 minutes.
Et toc, bingo !
Le pompon, c'est LA MOUSSE QUI PERSISTE PLUSIEURS HEURES quand les autres ne tiennent que quelques minutes.
Là, la recette est secrète. Je vous en dis un peu, pas tout, juste un peu:
UN CHOUIA DE GRAISSE ANIMALE, DES ADDITIFS TOP SECRET, ET C'EST JOUÉ.
D'une manière générale, je me débrouille plutôt bien pour qu'on se souvienne de moi, car, malgré quelques tentatives poussives et gourmandes en énergie et en eau,
JE NE SUIS PRESQUE PAS RECYCLÉE.
Comme ça, vous pouvez me retrouver un peu partout sur la planète.
Ah, j'oubliais !... J'AI AUSSI LE RECORD DU PLUS GRAND TAUX DE FURANE.
Là, ne m'applaudissez pas car il arrive qu'on batte des records sans réelle volonté. Une recherche sur internet vous apprendra que le Furane est une substance organique (produit intermédiaire utilisé dans l'industrie chimique comme SOLVANT pour les résines lors de la production de laques et comme agglomérant dans la fonderie).
VOLATILE, LIPOPHILE ET CANCÉRIGÈNE POUR LE FOIE, LE FURANE DOUBLE DE QUANTITÉ LORSQUE LE CAFÉ INGÉRÉ PROVIENT DE CAPSULES PLUTÔT QUE D'UNE CAFETIÈRE CLASSIQUE, selon les scientifiques de l'université de Barcelone.
CAPSULES DE CAFÉ .............: UNE DOSE DE CANCER À CHAQUE FOIS !
C'est à prendre ou à laisser ! 

texte CHRISTOPHE SERVE

Lire la suite

(05/01/2021 12:47)

Appel des 146 - par Coccinelle le 29/05/2019 11:34 

L'appel de 146 chercheurs, enseignants et médecins azuréens contre la pollution et pour le vélo à Nice

À l'occasion de la marche pour le climat samedi à Nice, ces scientifiques de l'Université Côte d'Azur nous ont adressé un texte dans lequel ils disent leur inquiétude et tentent de proposer des solutions.

Dans le cadre de la marche pour le climat qui aura lieu ce samedi à 15h place Garibaldi et sera précédée par une vélo parade à 13h30 au départ de la même place, 146 chercheurs, enseignants-chercheurs et médecins de l'université Côte d'Azur publient une tribune, "Contre la pollution, pour le vélo à Nice".

Un texte qui alerte sur l'urgence à diminuer les gaz à effets de serre, nocifs pour la santé et facteurs de décès prématurés.

Le tout en vantant la pratique de masse du vélo au quotidien comme moyen efficace pour y parvenir.

Voici leur tribune, publiée ci-dessous en intégralité.

"À Mesdames et Messieurs les décideurs de la Métropole Nice Côte d'Azur (NCA),

Nice et sa métropole comptent parmi les zones les plus polluées sur le plan atmosphérique de France. Il suffit de regarder la carte annuelle de la qualité de l'air de la bande côtière de la Métropole en 2017 pour comprendre que les transports non vertueux sont en très grande partie responsables de cette situation et génèrent 60% des émissions de GES en 2017 selon AtmoSud.

S'il est vrai que la construction de plusieurs lignes de tramway devrait améliorer cette situation, il n'en reste pas moins que Nice et sa métropole souffrent d'un nombre encore beaucoup trop élevé de déplacements pendulaires en véhicules thermiques.

Concrètement, pour NCA, atteindre son objectif du Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) de réduction de 140.000 tonnes de CO2 en 2026 implique une réduction de 80.000 véhicules: seul un déploiement massif de l'offre cyclable, en complément des transports en commun (20 000 véhicules pour la ligne 2 du tram), permettra à NCA d'atteindre un tel niveau de réduction.

La France dans son ensemble est largement sous-équipée en réseau cyclable par rapport au reste de ses voisins européens mais le sud de la France, où le climat est pourtant parmi les plus favorables d'Europe au développement du vélo, est tout particulièrement sinistré en la matière.

En effet, dans le baromètre 2018 de la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) les 2 plus grandes métropoles de la région PACA, Nice et Marseille, figurent aux deux derniers rangs des villes cyclables de plus de 200.000 habitants. Cette enquête montre que ce qui manque le plus à Nice, c'est la sécurité, la continuité et la fiabilité du réseau cyclable.

La part modale du vélo à Nice est actuellement de l'ordre de 1,5%. Or le Plan Vélo National ambitionne d'atteindre 9% à l'horizon 2024 et le SRADDET (Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires) 12,5% de part modale vélo en 2030.

L'augmentation du réseau cyclable de la métropole se fait depuis 10 ans au rythme d'environ 6,5 km/an et atteint actuellement 160,5 km (dont seulement 59 km en site propre). Or, en dessous de 0,5 mètre linéaire de réseau sécurisé par habitant, l'augmentation de la part modale est faible alors qu'au-delà de 0,65 ml/hbt, elle augmente très rapidement: ce seuil correspondrait donc à un réseau cyclable sécurisé de 350 km à minima pour NCA.

Au rythme actuel, il faudrait donc plus de 29 ans pour que Nice atteigne ce seuil de 350 km. Si les villes de Strasbourg et Bordeaux ont atteint des parts modales vélo de 8% dès aujourd'hui, c'est au prix d’efforts importants dans l'amélioration du réseaux cyclables qui les ont placées dans le top 3 des villes cyclables françaises de plus de 200.000 habitants.

De plus, selon l'OMS, l'impact de la pollution de l’air, et en particulier des particules fines, sur la santé se traduit en France par 48 000 décès prématurés par an dont 36% des décès par cancer du poumon, 34% par AVC, 27% par infarctus. Une étude récente montre que ces chiffres pourraient être sous-estimés d'environ 50%.

Outre le fait que le vélo a une empreinte carbone environ 20 fois moindre que celle de la voiture, qu'il améliore le pouvoir d'achat, qu'il est peu coûteux en infrastructures et qu'il est totalement silencieux, les bénéfices de sa pratique en santé humaine ne sont plus à prouver.

Alors que le tourisme est mis en avant comme la principale richesse de Nice et de sa région, il est regrettable que les infrastructures cyclables niçoises ne soient pas à la hauteur des autres métropoles européennes. Que cela soit pour la santé, contre la pollution de l'air ou pour la qualité de la vie à Nice, qui peut douter de la nécessité de développer le vélo à Nice?

Ainsi, nous, chercheur·e·s, enseignant·e·s-chercheur·e·s et médecins niçois·es, alertons les dirigeants et gouvernants locaux sur la nécessité impérieuse d'améliorer très rapidement la cyclabilité de la Métropole NCA bien au-delà du plan vélo prévu par le PCAET de manière à ce que le vélo trouve enfin la place que les citoyens lui souhaitent, pour limiter la pollution et les émissions de GES, pour lutter contre le réchauffement climatique et enfin, pour améliorer leurs conditions de santé et leur cadre de vie.

Nous espérons tous que vous, maires, présidents de collectivités locales et territoriales, députés et sénateurs, saurez prêter une oreille attentive à notre cri d'alarme pour le bien-être de toute la population et du patrimoine dont vous avez la responsabilité et qui préfigurera la ville de demain: les générations futures vous en seront reconnaissantes!"

Lire la suite

(29/05/2019 11:34)

(23/05/2019 22:23)

Printemps de l’urgence climatique – Samedi 16 Mars – Nice - par Coccinelle le 10/03/2019 22:05 

Printemps de l’urgence climatique – Samedi 16 Mars – Nice

Après nos 4 marches, et juste après la grève mondiale pour le climat lancée par les jeunes, on le collectif “citoyens pour le climat” vous propose une journée d’action pour le Printemps de l’urgence climatique! Jeunes, moins jeunes, très jeunes, nous vous attendons très nombreux pour une fois encore alerter, interpeller, nous mobiliser.

11h Une vélorution : On roule pour le Climat ! Avec le Paris-Nice qui arrivera dimanche, la ville sera en ébullition « cycliste », occasion propice pour dire que le vélo, c’est certes un sport ; mais c’est aussi un TRANSPORT !

13h : Pique-nique éco-friendly à Rauba Capeu. Nous vous invitons à faire en sorte que ce pique-nique soit le plus eco-responsable possible.

14h: “Gelato” Rauba Capeu

15h: “Gelato” Palais de Justice

Nous vous proposons de réaliser un cortège bariolé et coloré, c’est encore un peu carnaval, déguisements pour celles et ceux qui le souhaitent : défilé des poussettes pour la planète, défilé de la biodiversité terrestre et marine (qui ne veut pas mourir), défilé des déchets (qui nous envahissent), etc… Toutes les idées de déguisements, de pancartes à thème sont les bienvenues !

– Nous marcherons dans le vieux Nice et y ferons escale par des arrêts symboliques.

– Nous ferons le ménage de Printemps(nettoyons les banques et les institutions !)

– et des gelati (on s’immobilisera au coup de sifflet pour une minute) pour demander : « Combien de temps resterez-vous immobiles devant la catastrophe annoncée ? »

16h30: Concerts et village des alternatives, Place Garibaldi

Lire la suite

(10/03/2019 22:05)

covoiturage libre - par Coccinelle le 05/08/2018 11:45 

                                         

Le covoiturage est un bien commun

Covoiturage-libre.fr est la seule plateforme de covoiturage sous la forme d'une association loi 1901 à but non lucratif. Avec 700 000 trajets effectués depuis 2011, elle est un acteur incontournable du covoiturage - le deuxième en France. Fidèle aux valeurs originelles du covoiturage, l'association a pris des engagements forts pour que la plateforme reste un bien commun.   

Cinq engagements forts et clairs

Nous garantissons que
1/ la plateforme est un bien commun : nous ne serons jamais achetés;
2/ nous ne vivons que de dons : il n'y a pas de commission sur les trajets ;
3/ la gouvernance de la plateforme est fondée sur la communauté ;
4/ notre communauté contribue à la protection de l'environnement ;
5/ la plateforme contribue au lien social entre covoitureurs.

Lire la suite

(05/08/2018 11:45)

Espace Info Energie Nice Côte d'Azur - par Coccinelle le 06/03/2018 11:17 

Espace Info Energie Nice Côte d'Azur

L'ADEME a développé depuis 2001, en partenariat étroit avec les collectivités locales, un réseau d'information et de conseil de proximité sur l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables.

Le réseau "INFO ENERGIE" est constitué de 249 Espaces et compte 450 conseillères et conseillers au service du public.

Une charte signée entre l'ADEME et la structure d'accueil de l'Espace Info-Energie garantit la gratuité, la neutralité et l'indépendance des services proposés. Pour des études approfondies, les conseillers vous orienteront vers les organismes, bureaux d'études ou entreprises compétentes.

Dans chaque Espace Info-Energie, des spécialistes vous informent et vous conseillent sur toutes les questions relatives à l'efficacité énergétique et à la protection de l'environnement : quels sont les gestes simples à effectuer, quel type d'équipement choisir, quelles sont les aides accordées et les déductions fiscales.

Des brochures et des guides pratiques sont également mis à votre disposition.

Le réseau des Espaces Info Energies

Trouver un Espace Info Energie proche de chez vous : http://renovation-info-service.gouv.fr/trouver-un-conseiller/step1

Les permanences de l’Espace Info Energie de la Métropole Nice Côte d’Azur

Du mardi au vendredi, un conseiller vous informe :

  • Sur rendez-vous de 9h à 12h à la maison de l’environnement (31, avenue Castellane 06100 Nice)
  • Par téléphone de 14h à 17h30 au 04.97.07.24.63
  • Par mail à info.energie@ville-nice.fr

Lire la suite

(06/03/2018 11:17)

Jeudi vert - par Coccinelle le 02/02/2018 09:43 

Jeudi vert

Ce projet, initié en 2016 par des citoyens niçois, est inspiré des très nombreuses initiatives lancées dans le monde pour préserver tant la santé des citoyens que l'environnement et l'éthique à l'égard des animaux et de la solidarité nord-sud. Le projet Jeudi Vert a été initié en Région Sud (Provence-Alpes-Côte d'Azur) et a vocation à s'étendre ou rejoindre d'autres projets similaires en France ou à l'étranger.

Il s'agit de proposer une journée par semaine sans produits animaux (a minima sans viande) dans les collectivités qui souhaiteront contribuer à cette dynamique générale : établissements scolaires privés et publics (en lien avec les communes, les six conseils départementaux et le conseil régional), universités, hôpitaux et cliniques, EHPAD, entreprises et administrations... Les familles sont invitées à y participer, ainsi que les restaurateurs privés, pour lesquels le Jeudi Vert peut être une opportunité pour développer une carte moins ou non carnée le jeudi. De grandes institutions nationales sont également approchées.

Il n’est pas un projet révolutionnaire 100% végétarien ou végétalien, ni un projet moralisateur. Il est bien plutôt celui d'une prise de conscience salvatrice, au-delà de tout clivage politique, et d'un retour à un meilleur équilibre alimentaire, respectueux de la santé, de l’environnement et de l’animal : pour une transition par la modération, en douceur, avec tout le plaisir de la (re)découverte des saveurs végétales, et des goûts épicés ou fruités... Bref, un projet ... lanceur d'avenir pour reprendre un peu la main, et c'est important !

Cette démarche simple peut en outre avoir un impact pédagogique très important auprès des populations et des plus jeunes.

Est-il nécessaire d'indiquer qu'aucune recherche de profit ou qu'aucun conflit d'intérêt ne se cachent derrière ce projet éco-responsable.

https://www.jeudivert.com/

Lire la suite

(02/02/2018 09:43)

Nissa vélo - par Coccinelle le 29/01/2018 18:58 

  nice.a.velo@gmail.com

Lire la suite

(29/01/2018 18:58)

Dernière mise à jour : 04/12/2021 16:00